L’intériorisation de la critique institutionnelle par les curateurs du nouvel institutionnalisme : troisième vague ou nouvelle orthodoxie ? - Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis Access content directly
Conference Papers Year : 2021

L’intériorisation de la critique institutionnelle par les curateurs du nouvel institutionnalisme : troisième vague ou nouvelle orthodoxie ?

Nathalie Desmet

Abstract

The practices of certain curators who emerged at the beginning of the 2000s, mainly in Northern Europe, present a certain number of points in common, in their preoccupations and their methods, with the artists of the first two waves of institutional criticism. They give themselves the mission to question the institutions from the inside in a critical perspective and in a reforming will. The communication proposes, after having given the example of some projects of Charles Esche, Maria Lind or Nina Möntmann, to show that this similar will to make evolve the institution marks a change in the conception and the perception of this one and by extension of the institutional criticism. The borrowing of the curators to the institutional criticism is done at the same time in the object (questions of definitions, social or linguistic sites...) and in the adopted forms. This new institutionalism, such as it has been described by Jonas Ekeberg, is mainly carried by individuals who have well assimilated the scope of the institutional critique and try to see how they can act on their own structures (often of medium size and financed by public funds), all of them make the observation that the public sphere has changed, that the institutions have undergone the weakening of the welfare state. These curators do not recognize themselves in a rigid definition of the institution, but are aware of the multiplicity of institutional forms. They show the desire at the same time to move away from a type of institutions whose functioning they denounce and to advocate the passage to instituting practices, likely to institute another context for the art.
Les pratiques de certains curateurs et curatrices qui ont émergés au début des années 2000 majoritairement au nord de l’Europe présentent un certain nombre de points communs, dans leur préoccupation et leurs méthodes, avec les artistes des deux premières vagues de la critique institutionnelle. Ils/elles se donnent la mission d’interroger les institutions de l’intérieur dans une perspective critique et dans une volonté réformatrice. La communication se propose, après avoir donné l'exemple de quelques projets de Charles Esche, Maria Lind ou Nina Möntmann, de montrer que cette volonté semblable de faire évoluer l'institution marque un changement dans la conception et la perception de celle-ci et par extension de la critique institutionnelle. L’emprunt des curateur.ices à la critique institutionnelle se fait à la fois dans l'objet (questions de définitions, de sites sociaux ou linguistiques...) et dans les formes adoptés. Ce nouvel institutionnalisme, tel qu'il a été décrit par Jonas Ekeberg, est surtout porté par des individus qui ont bien assimilé la portée de la critique institutionnelle et cherchent à voir comment ils peuvent agir sur leurs propres structures (souvent de taille moyenne et financées par des fonds publics), tous font le constat que la sphère publique a changé, que les institutions ont subi l’affaiblissement de l’État providence. Ces curateur.ices ne se reconnaissent pas dans une définition rigide de l'institution, mais sont conscient·es de la multiplicité des formes institutionnelles. Il/elles montrent le désir à la fois de s’éloigner d’un type d’institutions dont il/elles dénoncent le fonctionnement et de prôner le passage à des pratiques instituantes, susceptibles d'instituer un autre contexte pour l'art.
No file

Dates and versions

hal-04011224 , version 1 (02-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04011224 , version 1

Cite

Nathalie Desmet. L’intériorisation de la critique institutionnelle par les curateurs du nouvel institutionnalisme : troisième vague ou nouvelle orthodoxie ?. La critique institutionnelle et ses manifestations, Juliette Pym; Michela Alessandrini; Richard Leeman, May 2021, Bordeaux, France. ⟨hal-04011224⟩
64 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More