Des grands récits aux petites histoires : ne plus être face au monde mais dans le monde - Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis Access content directly
Journal Articles Épistémocritique. Revue de littérature et savoirs Year : 2022

Des grands récits aux petites histoires : ne plus être face au monde mais dans le monde

Abstract

Dans la Théorie de la fiction-panier, Ursula le Guin pointe du doigt le fait que les grandes histoires aient toujours été essentiellement masculines et conquérantes. Elle se distancie de l’histoire des grands héros et de leurs accidents, et préconise de passer à d’autres narrations, sans héros, sans progression, aux fins ouvertes. Certaines performances théâtrales illustrent tout à fait cette volonté d’initier une autre histoire. Si ce n’est que les actants en seraient cette fois les spectateurs.rices, qui deviennent participant.es d’une action nouvelle, une action sans aboutissement, sans héros, sans conflit, bien que non sans problèmes. Les performances deviennent des actions qui permettent de se projeter autrement dans le futur, de reconnaître une humanité non héroïque qui se met simplement à penser-agir.
No file

Dates and versions

hal-04098578 , version 1 (16-05-2023)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-04098578 , version 1

Cite

Eliane Beaufils. Des grands récits aux petites histoires : ne plus être face au monde mais dans le monde. Épistémocritique. Revue de littérature et savoirs, 2022, Hommages à Ursula Le Guin (Hors Série). ⟨hal-04098578⟩
21 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More